Un ange gardien en Bulgarie

Angela Zhekova, 88 ans et son mari Vangel, 98 ans vivent dans le petit village de Golyam Dervent en Bulgarie. Ce village de 50 habitants se trouve à la frontière avec la Turquie. Des milliers de réfugiés, la plupart fuyant les conflits en Syrie, ont déjà tenté de traverser la frontière pour trouver refuge.

La réponse de la Bulgarie à ce flux migratoire a été la construction d’une clôture de 30 kilomètres de long et de 3 mètres de haut. Cette mesure radicale, estimée à 4 millions d’euros, a pour but de maintenir les migrants à l’extérieur de la «forteresse Europe». Angela de son côté fait tout ce qu’elle peut pour aider ces personnes. Elle décrit ici pourquoi et comment, elle et son mari Vangel prennent soin des réfugiés qui passent devant leur maison.

Cette vidéo a été produite par Giorgos Moutafis, Giuseppe Chiantera et Andrej Getov, dans le cadre du camp international d’actions pour les droits humains, sur la base d’idées des participants au camp.

Merci à toute l’équipe de S.O.S. Europe et à tous les participants du «Camp international d’actions pour les droits humains».

Advertisements

Über AndreasWassi

Social Media Manager @Amnesty_Schweiz
Dieser Beitrag wurde unter Flüchtlingsgeschichten/ Témoignages de réfugiés, Migration : facts and figures/ faits et chiffres abgelegt und mit , , , , , , , , , , , , , , , , , , , verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s